Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 21:30

C’est reparti

Hola todos ! Que tal ? Espero que todo va bien.

Avant tout, confuses mais impossible de faire les accents.

 

Le 7 , je vais reprendre mon sac  et les routes après un peu plus de deux mois dans la capitale argentine…Deux mois et deux messages, ca ne fait pas beaucoup je remarque. Certes mais c’est qu’il y a tellement a dire, qu’au final je ne savais pas trop quoi ecrire. Et tous les etrangers recontres ici vous diraient la meme chose. C’est en parti pourquoi je suis reste plus longtemps que je ne le pensais pour essayer de mieux comprendre la culture, la vie portena. 

 

Le castellano

Pour comprendre, il faut parler. Profonde la pensee… Le castellano s’apprend relativement facilement (mais je le travaille beaucoup) et s’avere etre une langue directe aux nuances difficiles a saisir. Ainsi parfois, je m’attendais a certaines choses, qui ne se passaient pas ou je ne savais pas comment me comporter (blagues, pas blagues...) avec les argentins, qui soit dit en passant sont des gens absolument charmants. Ce Heureusement, une fois la langue mieux maitrisee, les rapports se sont vraiment detendus et enrichis.

En revanche mon gout pour le chambrage est a utiliser ici avec la plus grande precaution, le meilleur de tout et n’importe quoi etant de facon globale argentin. Et chaque barrio de la ville a LA meilleure boulangerie, boucherie…de Buenos Aires, soit du pays…Et comme l’Argentine est le meilleurs pays du monde…Je vous dirait dans quelques mois si chaque village est LE village ou vivre.

Consequence probable de leurs racine italiennes, du sud, surtout. Bref, ils sont fiers fiers fiers.

 

L’eau

Meme si leurs pinard, je le reconnais volontiers, ‘ta rerico, les Argentin sont comme de l’eau en etat ebolutionaire voir revolutionnaire

C’est a dire…D’apparence ca semble calme, jamais de bruit excessif. D’une brasserie pleine n’emergera qu’un murmure continu avec parfois, un coup d’ebullition et des grands eclats de voix. Idem dans les bus et tous les lieux publics, ou les argentins font preuve d’une grande civilite…Vous etes avec un ami dans les bus, avec deux iege non cote a cote…Presque a chaque fois, les gens de deplaceront pour que vous puissez etre cote a cote. “he gracias, no no, de nada”. Les personnes agees et femmes enceintes, n’ont aucun soucis a se faire. Bref, comme tout ce qui est plein de bulles, la ville reserve de nombreuses surprises.

Des personnes qui rappellent alors que je pensais ne plus jamais avoir de leur nouvelles. C’est aussi incroyable le nombre de fois que j’ai rencontre des gens que je connaissais dans la rue. Ou inversement, les personnes te dissent “oui, je viens sur…”, et elles n’arrivent jamais…Ca c’est le cote instable de l’agua.

 

La vie.

Le rythme de la vie quotidienne joue un grand role dans le defasage severe qu’impose la ville : les portenos utilisent Presque integralement les 24 heures d’un jour, entre activites artistico-communoatrio-diverso dans la matinee et debut d’apres midi, ensuite un petit tour pour excercer un petit boulot quelconque, et vers 19-20 heures debute la fac. Ce qui induit un diner vers 22h30. Les sorties ne se font donc jamais avant minuit, et une fete qui commence avant 1 heure du mat’, c’est rarrissimo…de fait, je n’ai jamais vu autant d’aubes qu’a Buenos Aires. Mais ici, se coucher a 7 du mat, c’est normal. Sauf que je ne sais pas comment ils font pour tenir ce rythme. A noter regalement, que lundi-mardi sont “week-end” de fetes…Mais du mercredi au dimanche…

Grace a toutes ces fetes, j’ai parcouru la ville de long en large de haut en bas. Les collectivos permettent de se deplacer relativement facilement, et ce 24 sur 24.

Je pourrais encore parler des cartoneros, du cout de la vie, de la bouffe….mais bon, j’aurai plus rien a vous raconter ensuite quand je rentrerais.

 

La suite

Les prochains jour, je descends la peninsula Valdes et remontrai ensuite vers Buenos Aires puisqu’un ami vivant pas loin de BA m’a invite a passer Noel et le nouvel an chez lui…Puis Patagonie.

 

Il y a de nouvelles tres jolies photos prise par Gaetan , et ici deux videos serieuses faites par Maral.
www.youtube.com/watch?v=6nv9-00Jim8
www.youtube.com/watch?v=j14YPhTHnpk

 

Une beso grandissimo a todo.

Thomas, Toma, tomatito, tomassito…que mas ?

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Coucou Tomatito,<br /> Ca fait un p'tit moment !<br /> On a reçu ta très gentille carte à L'Agence, elle fait le tour, merci. Ici les choses changent tout le temps, tu ne reonnnaîtrais plus les murs peints en bleu en orange et en rose, si si ! Mais nous on est toujours là, vaillants et prêts à trimer :) <br /> Passe de très bonnes fêtes de fin d'année dans le sud américain avec tes amis que hablan espanol, toi aussi maintenant tu dois être un as côté spanish.<br /> A un de ces 4.<br /> Joeyx noël !<br /> Bises bises<br /> <br /> Jeannine, Ninja.
Répondre
M
Ola Toma !<br /> <br /> Si cela peut te rassurer, nous avons bien reçu ta carte postale à L'Agence. What a fucking pleasure!<br /> Bon, elle a mis 1 mois à nous parvenir mais cela s'explique sans doute par le fait que L'Agence est, pour toi, située dans le 4e arrondissement (2 ans pour en arriver là, les bras m'en tombent)...soit un petit voyage de 15 jours minimum pour traverser deux arrondissement !<br /> Ma question est : sauras-tu nous retrouver quand tu reviendras à Paris? Pas sûr, d'autant que tu n'as visiblement pas l'air pressé de rentrer mais ça, on ne peut pas t'en vouloir.<br /> Ici, rien de neuf, de plannings en BAG, la vie suit son cours mais à un rythme un peu plus soutenu qu'avant. Nouveaux enjeux, nouvelle dynamique, etc, mais Anne Totalise, Ninja Gaz de Francise, Yoyo Angelise (tu sais, le fiancé de Buffy) et moi je LCLise.<br /> Ah! si, du neuf : Marie gestationise à donf depuis juillet dernier pour nous préparer un beau bébé (encore une chiquita!) annoncé le 1er janvier.<br /> Transition idéale pour te souhaiter un noël joyeux et une parfaite année (se prononce avec l'accent d'Eddy Murphy dans "Un fauteuil pour deux"...je sais, encore un film qui est sorti quand tu avais 2 ans).<br /> Rendez-vous en 2007, donc.<br /> See U.<br /> <br /> Marc
Répondre
T
Hola Senor Marcos, -on attrape vite des deformations intellectuelles par ici-Ouai, bon, 2 ou 4, c'est pas loin...VU d'ici tout est un peu applani. Et puis c'etait pas 2 ans, mais deux ans et demi, voir un chouille plus ! En tout cas merci pour le commentaire et  les news de gens ! Balezes Marie et Jim hein ! V'la la parfaite excuse pour severemement arroser la nouvelle annee ! Autrement je suis stupefait que Yoyo se fasse encore Angel...la preuve que les yeux n'ont pas forcement besoin de lecteurs. J'espere que les nouveaux enjeux ne sont pas trop pesants, stressants. M'enfin, j'ai toute confiance en toi pour defendre la tranquilite dans laquelle le travail doit se faire...Nan mais, j'vous jure...et sinon, Ninja ca gaz ? Ouai, je sais c'est naz, mais c'etait ca ou une vieille blague totalement pourrie sur d'eventuels problemes gastrique surdimensionnee de la sus nomee princesse...Gaz de france....ta, da da, da da....En tout cas, tout le meilleur pour cette nouvelle annee !! Que le meilleur soit avec vous ! Toma
F
Salut Thomas,<br /> Je vois que tu profites bien de ton voyage. J'aime beaucoup tes photos. On se croirait du voyage. Peux tu rajouter une photo représentant une carte afin de mieux situer ton périple.<br /> Peut être est ce déjà quelque part sur ton blog.<br /> A bientôt <br />     François
Répondre
T
Salut Francois,alors non pour l'instant il n y'a pas de carte. Je peux effectivement en mettre une, quoique ce sera a posteriori, car n'ayant d'itineraires bien precis, une carte a priori risquerait d'etre fausse. Et cela, je ne le permet pas : - )) Toma