Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2007 6 27 /01 /janvier /2007 16:54

Bleu, vert, orange, jaune....

Ca devait bien exister, et je l'ai trouvé : le locutorio digne de ce nom, à la mode argentine. Soit un peu plus de 4 heures pou uploader les photos et vidéos...Z'avez intêret à dire qu'elles sont superbes sinon...

Aussi voici un peu de lecture, avec des images, des vidéos. Retour donc à partir du dernier jour à Neuquen.

Avant de partir en Patagonie, je me suis décidé à acheter une tente. Ce que je fis à Neuquen, et grand bien m'en pris. En effet, en arrivant à San Martin, toutes les auberges étaient pleines pleines pleines. Les argentins sont en vacances ! Donc forcément. Je me dirige donc vers le camping et arrivant à la réception, vers 22h30, un gars me dit  : "boa, c'est plein ! " Et comme c'est l'Argentine, éclat de rire général...Je sympatise vite faite avec le groupe de 5 chicos et un autre groupe de 3 filles...Bref nous sommes un dizaine en rad. Mais bon, le gérant nous propose un endroit tout en haut, sans electricité..."Trés bien !!!" Quelques heures plus tard, c'est guitares, chant autour du feu, pour plusieurs heures. La ville de San Martin n'a rien de top, et la nature est jolies, mais sans plus. Inutile de vous dire que j'étais un peu inquiet, car si c'est ça la Patagonie...

 

Villa Traful

3 jours plus tard, le temps de faire un coup de rafting et de m'organiser, je pars pour Villa Traful (les cartes du voyages sont enfin disponibles dans l'album foto voyure argentine..vers la fin9 Et là, très vite je suis rassuré. LA route est splendide, serpentant entre les "siete lagos" -7 lacs-, d'un bleu plus ou moins profond, bordés d'arbres surmontés de cimes enneigés... Villa Traful est un village tout en longeur, tout petit. Le camping est en bord de plage, et pour la première fois le soir, je peux admirer le ciel du sud, alongé trankilou et tout seul sur le sable...gaaaaa...Dans la ville je retrouve nombres de "locos" -littéralement les fous, terme amical hein, de San Martin-. "Hé les français, tu fais quoi ce soir  ? Vient diner avec nous..." Ba carrément... Bref, les soirées de camping sont vraiment chouettes. Pendant ces quelques jours je suis monter au Cero Negro. De la haut la vue sur les lacs est magnifique, tout autant que la nature qui est installée la haut. Ca resemble à ça

Aussi pour la première fois, je suis monter á cheval. Chouette ballade, dirigée par, ça ne s'invente pas : Géronimo !! De verdad, le soir, en étant assi, j'avais encore les fesses qui avaient l'impression de se ballader de droite à gauche....arf...

 

Lago Espero Chico and co and cho

Puis je suis allé passer une nuit, à Lago Espero Chico, le camping pour faire la fête, sur le bord du petit lac, encaissé entre les montagnes, aves les étoiles qui se reflétaient à la surface de l'eau. Gaaaa de nuevo. Puis je me suis rendu a Villa La Angostura...Et là hô plaisir suprême, il y a des chocolateria artesanal tout les 20 mètres....Inutile de vous dire que les alfajoles de mousse de chocolate (gateau typique d'argentine, rond, avec un enrobage croquant, avec un coeur de mousse de chocolat ou de dulce de leche -sorte de caramel- enfermé dans une couche se sablé chocolaté...gaaaaa à chaque fois), oui donc, ces gateaux m'ont nourris en grande partie... Dans le coin, je n'ai fait qu'une ballade, assez chouette, puisque qu'après, coup de froid, donc repos total avant de partir à Bariloche, ou je suis depuis presque une semaine maintenant.

 

Première fois...

Bariloche est une ville de montagne "normale", sauf qu'en bord d'un magnifique lac. Allez savoir pourquoi, personne n'a su me l'expliquer, c'est aussi le leiux de vie d'une grande communauté israélite...Ce qui parfois est compliqué, ba ouai, lire un menu en hébreux, ba c'est pas facile !! "Ah vous tu n'est pas d'Israël ? Ba...nan..."M'enfin, serveuse entièrment pardonée tant la bouffe du resto et ést bonne, et le chef bien rigolo.

Puis, je suis parti faire un trek de trois jours en autonomie totale..grande première pour el Toto...Et ba je pense que c'est le début d'une bonne série dans le coin. Pour résumer, pendant trois jours de marche, je ne cessais de me dire "mais c'est beau, beau beau".

Le premier jour de marche, de 12 kilomètres, se fait en grande partie sur des pistes de ski de fond. On commence à flan de montagne, puis dans la fôret...Et ce qui joli, c'est que comme il y a de l'eau partout, les grands arbres et des roseaux immenses se cotoient, avec plein de jolies fleurs. En sortant de la montagne, on découvre un cirque magnifique. Et pour y acceder, et ba, on se prend les 700 mètres de dénivelés dans la dernières heures. Bref, c'est les jambes un peu lourdes, que l'on arrive au camping...Et la c'est maaaggniiiquee....Il y a pas mal de monde, l'ambiance dans le refuge est bien chouette, et si vous regardez bien, le petit point orange en bas à droite, c'est ma tente. Sans oubliez la foto traditionnelle .

 

9 kilomètres, casi 8 heures.

Le deuxième jour est dur. La journée commence par une bonne demi heure de montée bien pentue comme il faut, puis presque trois quart d'heure de varape bien comme il faut pour franchir le col...Mais une fois la haut, la vue de la cordilière est magnifique. Puis descente aussi pentue que la montée, forcément....Puis un peu de marche dans la vallée, avec de gravir un nouveau col puis de redscendre pour arriver au camping. Et de la haut on voit ça Outre la marche physiquement exigeante, nous avons un temps typiquement patagonien qui fatigue. Quand le soleil est lá, il fait chaud chaud chaud, mais dès qu'il est caché par les nuages, il fait frais frais....Et comme il y a beaucoup de vent, frais lui aussi, et ba c'est en permanence, chaud, froid, chaud, froid. Mais vu la beauté de la nature, je vais pas me plaindre non plus, hein bon.

Le couple qui tient le refuge est super sympa, et le chocolat chaud que fait la madame, es tout simplent succcuuulllleeennnttt....J'ai failli lui demander un termos pour la route...

 

Tranquille.

 

Le troisième est 5 heures de marche dans la vallée suivant un jolie rivière pour sortir du parcs, et grâce u stop, je rentre en 30 minutes à Bariloche....Bonne nuit de dodo, journée de repos. Demain, dimanche, je monte à un refuge situé entre deux glaciers, et si cela ne coute pas trop cher, je ferai la ballde sur le glacier, avec crampons et tout et tout....

Voila voila....Toujours sur voyure argentine, vers les dernières pages, plus de fotos...

A bientot pour la suite.

Un besito re grande.

TOTO. (vous admirerez la houpette)

Voici les cartes dans l'attente d'un lien voyure spècial, mais la, plus le courage...

Générale

1

2

3

4

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
C'est vrai c'est beau, et tu dois donner envie à tous les citadins tristes assis derrière leur bureau dans la grisaille et le froid et qui regrettent de ne pas être à ta place. Si vous voulez suivre un peu mieux le Toto, un site sympa http://www.enjoy-patagonia.org/
Répondre