Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 08:28
Bonjour a tous, les connections internet etant souvent lentes, et les claviers sans accent, je profite donc d' une connexion correcte pour poster un petit message. Tout se passe bien, et nous sommes actuellement dans le nord du Laos, ou la chaleur continue d'etre forte et les paysages magnifiques. Auparavant nous avons fini de traverser le Cambodge et avont pu voir des dauphins d'eau douce du Mekong ! Superbe le mekong. Voyager par ici demande une bonne dose de patience, car l'organisation n'est pas le point fort du pays...pick up qui ne passent pas, horaires de bus totalement alleatoire, serveurs qui viennent prendre la commande de plats qui ne seront en fait pas commande, contact de treks qui une fois que vous etes dans la ville devient injoignable alors qui vous lui avez parle la veille pour le prevenir de son arrivee. Bref, c'est folklo rigolo puisqu'au final tout fonctionne...a par le trekk. Mais on va bien se consoler car sur la fin de notre voyage Lao, on va aller passer 2 nuits dans des cabannes a 40 metres de haut dans la foret ! Yeah. Cependant un mois de visa n'est pas suffisant. Car meme si le pays est petit, il y a beaucoup de chose a voir. Mais sachant prenant en compte le fait 3 et 6 heures, les possibilites deviennent limitees. Petits cadeaux. Des photos de moi ici http://entertainment.webshots.com/album/570233861zVGaXd et de temples la. Certes il y en a peu, mais apres une heure d'up laod, j'en ai eu marre... http://pets.webshots.com/album/570231786lCdKFw Bon alle savoir pourquoi, mais je ne peux activer les liens, il faut donc copier coller les lines. Bisesss a vous tous. .Tomasie.
Partager cet article
Repost0
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 05:07

Phnom Penh. Un peu plus d´un mois de voyage et enfin un premier message pour retracer ces 45 jours de découvertes asiatique. Entre métropoles déboussolantes, iles postalesques, merveilles de pierres et horreurs humaines.



La neige. Grace á elle, Charles de Gaulle devient inaccessible. Tant mieux pour moi. Après 5 heures d´attente avant d´avoir ma place confirmée, il a fallu ensuite patienter aussi longtemps avant de décoller. Bref, aprés 10 heures dans le terminal, je pars enfin. A l´autre bout, aucune info n´est transmise au public. Cinq heures d´attente aussi pour Franziska. Ce qui peut sembler incroyable, puis totalement routinier. Se frotter au mode de fonctionnement des thailandais me fait passer du sourrire, á la légère pointe d´énervement, qui de doute facon ici ne sert á rien. Je me suis donc rabatu sur la perplexité. Outre un anglais totalement défaillant, j´ai l´étrange impression qu´au mieux ils font toujours tout pour la premiére fois, au pire qu´ils n´ont aucune idée de ce qu´ils font. Mais tout se passe très bien au final.


Bangkok.

Après mon arrivée, nous sommes restés une petite semaine á Bangkok pour me permettre d´explorer la capitale, que je trouve paradoxalement calme. Certes, il y a un chouette bordel, les deux voies permettent d´acceuillir sans problèmes trois voitures plus un tuk-tuk de front, les troitoirs sont surchargés de petits stand de bouffes, de bazars en tout genre, mais...le klaxon ne se fait presque jamais entendre, aucun cris non plus, pas de musique dans les rues.

Une sorte d´agitation tranquille se fait sentir tant dans les petites rues labyrinthiques, qu´á proximité des quartiers des centres commerciaux. Enormes batiments plein de luxe et ultra modernes encadrés par le „sky train“, les passerelles aériennes reliant les deux cotés des avenues.

On passe facilement de l´ancien au totalement futuriste, du misérable au luxe. Le tout se mixant dans une chaleur assez lourde. Les vendeurs de jus, bien frais, de petites oranges préssées sont partout. Tant mieux.


Soleil and co


Aprés cette première semaine, direction le sud du pays, avec comme premiére étape Satun. Pourquoi Satun ? Car á la gare,on savait pas trop vers ou descendre.


On regarde donc une carte :

- tiens, y´ a un parc naturel pas loin de...Satun“ nous a servis d´élement décisionnaire. Nous voila donc parti pour quelques 12 heures de train et quelques une de plus de bus pour arriver dans une petite ville paumée, ou le tourisme pas encore bien en place ne nous a pas permis d´aller visiter le parc.

Bref, le lendemain nous partons pour Krabi, ville cotière d´ou nous organisons notre départ pour les iles en commencant par Koh Pih Pih.


Deux bonnes heures de bateau plus tard, nous débarquons dans un des bangalows construit en bordure dune petite plage tranquille. Tout y est comme on imagine. Autour de Pih Pih Lé, autre iles du parc national, les lieux de baigandes sont fabuleux : des anses ou une eau turquoises, bordées par une eau d´un bleu casi transparent, sont entourées par des montagnes couvertes de jungle. Ces trois jours très tranquilles nous ont rapidemment fait comprendre que nous n´allions pas rencontrer beaucoup de monde. Les Crises.


Certes, le „centre ville“ véritbale parc d´attraction est bien rempli, mais aucunement attrayant. Après deux autres nuits aux abords d´autres plages, nous sommes partis

vers Koh Lanta. Entre exploration á moto, baignades á de multiples endroits, super bons restos, un hotel á chouette piscine, puis un bungalow plein de style, nous sommes restés une semaine.

Un moment génial fut de se baigner au milieu de plancton lumineux. Une fois la nuit tombée, dès que l´on agite l´eau une multitude de lumière dorées se font voir. L´impréssion de nager de nuit dans une lumière diffuse est fascinante !

Et en fait, dans les eaux tropicales, cela est fréquent. Nous avons donc par la suite, au bord de la plage vu de la lumière, bleue cette fois-ci.


Désirant voir un peu d´animaux, nous mettons donc le cap sur Kao Lak, d´ou nous embarquons pour le parc national de Similian Island. 3 jours et deux nuits. Les coraux par 5-10 mètres de fond sont magnifiques et variés, meme si malheureusement certains endroits sont totalement ravagés á cause du tsunami.

Dans les lieux preservés, il est possible de voir par mal de poissons. Nager á proximité de tortues et de requins, c´est bioluminescent ! Le tout encore une fois dans des paysages d´iles incroyables, avec une eaux, plus que cristaline.


Les 30 jours de visas tirent ´leur fin. Nous retournons sur Bangkok pour 3jours, le temps d´un peu de shopping, d´aller á une nuit de concert de punks et de refaire les sacs, et nous partons vers le Cambodge, á Siem Reap, Angkor Vat.


Incroyables merveilles

 

Si la crise politique des derniers mois en Thailande a fait sombrer la fréquentation touristique, il en est de meme au Cambodge sans que personne ne sache vraiment pourquoi. Ici, les professionels éstiment qu´il y a 50 pour cent de visiteurs en moins que les années précédentes ! Effectivement, vu le nombre de tables, restos et bars vides, cela semble possible.

Nous avons donc passé trois jours au milieu des vestiges Khmer en toute tranquilité. Parfois meme, totalement seul, lors de tous les couchers de soleil que nous avons passés dans chacun des temples principaux (Angkor, Bayon, Ta Prohm et Preak Khan).

Les différents temples sont soufflants, notamment á cause des sculptures et bas reliefs. Car, la pluparts des décorations ne sont pas gravées dans la pierre, mais finement sculptées! Dans le petit temple de Banteay Srei, le temple des femmes, les sculptures sont tout simplement incroyables.


L´architecture des temples est un peu labyrinthique, les arbres sont biens insatallés sur les pierres, les perspectives intriguantes : l´exploration fut un plaisir.


La capitale permet elle de se confronter á des monuments de terreurs. Plus tard donc.


Tomasie !


Héhé.

 

ps : les lenteurs de connexions ne me permettent pas de mettre en ligne plus de photos pour le moment

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 10:07
Bonjour á tous,

nouveau design pour un nouveau voyage de quelque mois qui devrait me mener de la Thailande, au Laos, á la Birmanie, avec un petit crochet au Cambodge.

De nouvelles frontières á traverser, une nouvelle manière de les aborder, de les voir, puisque cette fois deux jolis yeux bleus regarderont avec moi ce qui nous entoure. Ce devrait donc être deux fois plus joli.
J´espère.

Grosses bises á vous tous.
Et á bientôt. 

.Toma. 
 
Partager cet article
Repost0